Recevoir des ovules

Recevoir un don d’ovules

La lus grande réussite dans une situation difficile

L’ovodonation est le traitement de procréation assistée qui a la plus forte probabilité de grossesse (plus de 90% après deux tentatives). Il est nécessaire chez les femmes qui, souhaitant une grossesse, ne peuvent pas, pour différentes raisons, utiliser leurs propres ovocytes mais qui peuvent, néanmoins porter une grossesse. Il s’agit d’un traitement de fécondation in vitro dans lequel les spermatozoïdes du partenaire sont mis en contact avec les ovocytes d’une donneuse. Les embryons obtenus sont transférés dans l’utérus de la femme receveuse.

L’ovodonation est indiquée pour :
1. Femmes sans ovaires.
2. Femmes avec peu d’ovocytes et/ou de mauvaise qualité.
3. Femmes porteuses d’une maladie qui pourrait être transmise à sa descendance.
4. Couples avec plusieurs échecs de fécondation in vitro.

La FIV avec don d’ovocytes consiste à :

1. Obtenir des ovocytes d’une donneuse: La donneuse reçoit un traitement de stimulation ovarienne afin que plusieurs follicules deviennent matures. Une fois qu’ils ont la taille désirée, on réalise une ponction folliculaire afin d’extraire les ovocytes contenus à l’intérieur.

2. Féconder les ovocytes donnés: les ovocytes sont inséminés avec les spermatozoïdes du couple ou par le sperme du donneur.

3. Préparation de la receveuse: L’utérus de la femme réceptrice est préparé avec un traitement d’œstradiol (pilules ou patchs), qui augmente l’endomètre. Avec une échographie transvaginale et une analyse d’œstradiol, on vérifie que l’endomètre est prêt à recevoir les embryons.

4. Transfert des embryons: Un ou deux blastocystes sont transférés à l’intérieur de l’utérus de la femme réceptrice 5 jours après la ponction folliculaire. Ce transfert est réalisé en utilisant une petite canule. Cela ne prend que quelques minutes et n’est pas douloureux. Une fois le transfert effectué, la patiente reste allongée quelques minutes. Après le transfert, un traitement hormonal est prescrit afin de faciliter l’implantation des embryons.

5. Le test de grossesse est effectué par prise de sang environ 10 jours après le transfert de l’embryon. Le résultat est disponible en quelques heures.

Pendant le traitement, la femme peut mener une vie normale.
Le taux de grossesse par cycle d’ovodonation est de 60% et, après 2 tentatives, 90% des femmes tombent enceintes. L’incidence de la grossesse gémellaire est de 20%. Vous pouvez vérifier nos derniers résultats de grossesse par ovodonation et aussi les témoignages des patientes qui sont tombées enceinte grâce à ce traitement ici :

Pour plus d’informations sur le tarif de l’ovodonation, consultez le Plan Concibe.

Congélation ou vitrification d’embryons obtenus par ovodonation

Environ 70% des couples ont des embryons restants suite à une ovodonation. Ces embryons sont laissés en culture pendant un maximum de 7 jours après la ponction et ceux ayant une évolution normale sont vitrifiés, avec le consentement du couple. Ces embryons pourront, à l’avenir, être décongelés et transférés dans l’utérus, afin d’obtenir une nouvelle grossesse.

Aspects Légaux

1. Le don de gamètes est anonyme. La femme receveuse ne peut apporter ou choisir sa donneuse.
2. Les donneuses d’ovocytes seront majeures avec leur pleine capacité d’agir et ont été acceptées après avoir réalisées les examens légalement établis sur les caractéristiques phénotypiques, les maladies génétiques, héréditaires ou infectieuses et transmissibles.
3. Le choix de la donneuse revient exclusivement à l’équipe médicale qui réalise le protocole et doit garantir que la donneuse ait la plus haute ressemblance phénotypique et immunologique et le plus grand nombre de coïncidences avec la femme réceptrice.
4. Une même donneuse ne peut donner naissance qu’à un maximum de six enfants.
5. Lorsque la receveuse a un partenaire, il devra exprimer son consentement par écrit.

Contactez-nous

Envoyez nous vos préférences pour le rendez-vous (dates et heures). On vous contactera par téléphone pour le fixer.
Si vous préférez qu’on vous contacte par e-mail, indiquez-le dans le mensaje.

Je veux recevoir la newsletter de URH