Afin d’assurer la sécurité des patients et des employés, d’éviter la contagion du coronavirus et conformément aux recommandations des sociétés scientifiques espagnoles et européennes, URH Garcia del Real a établi une série de recommandations à appliquer lors des consultations et des traitements de procréation assistée.

  • Dans la mesure du possible, aussi bien les consultations d’ouverture de dossier que les consultations de suivi de traitement seront faites par vidéoconférence (Skype ou WhatsApp).
  • Vous ne devrez, en aucun cas, vous présenter au rendez-vous si vous avez eu de la fièvre, de la toux ou des symptômes respiratoires au cours des 14 derniers jours, ou si vous avez été en contact avec une personne ayant un diagnostic ou des soupçons de COVID-19. Appelez la clinique pour en informer le médecin et nous vous proposerons une date alternative de rendez-vous.

 

Lors de la consultation :

  • Vous devrez porter un masque.
  • Dans la mesure du possible, vous devrez vous rendre au rendez-vous non accompagné(e).
  • Vos mains devront être lavées avec une solution hydroalcoolique à l’entrée et à la sortie du centre.
  • Vous devrez maintenir une distance de sécurité de 1,5 m pendant la consultation.
  • Vous devrez être ponctuel(le) – n’arrivez ni trop en avance, ni en retard.
  • Pour éviter que coïncide dans la salle d’attente un grand nombre de patients, les consultations seront les plus courtes possibles, sans dépasser inutilement le temps nécessaire à votre rendez-vous.
  • Les paiements seront de préférence effectués par carte de crédit ou virement bancaire (pas d’espèces).

 

Analyses préalables au traitement :

  • Sérologie des deux membres du couple qui nous indiquera si vous avez ou pas des anticorps et si avez contracté la maladie.
  • Test PCR pour le coronavirus (prélèvement naso-pharyngé). Uniquement pour la femme, avant une ponction folliculaire, un transfert embryonnaire et une insémination artificielle.

Exceptions au traitement :

Pour le moment, les traitements pourraient être refusés aux patientes considérées à risque de complications pendant la grossesse en cas d’infection par le coronavirus. C’est-à-dire les patientes atteintes de diabète, d’hypertension artérielle, utilisant la thérapie immunosuppressive, transplantées ou avec une maladie rénale chronique, pulmonaire ou hépatique.

Coronavirus et grossesse:

Selon les publications scientifiques réalisées à ce jour, la Société Espagnole de Fertilité mentionne dans son document du 20 avril 2020 que « les femmes enceintes ne présentent pas d’incidences plus élevées de COVID-19, ni une morbidité plus élevée que les femmes non enceintes du même âge. De la même manière, la transmission verticale mère-enfant n’a pas été démontrée, bien qu’elle ne puisse être exclue à 100 %. Il y a quelques cas isolés à l’étude indiquant une possible transmission péri-partum. Tout ce qui précède n’a conduit aucune société scientifique ou gouvernementale à décourager la gestation naturelle. »

Nous tenons à remercier nos patients de suivre les recommandations ci-dessus mentionnées, permettant de réaliser les traitements de fertilité de la manière la plus sûre possible ; car une fois assurée la sécurité, nous n’aurons plus qu’à nous concentrer sur la réalisation de votre objectif ultime : une grossesse.