85% des couples obtiennent une grossesse avec une FIV.

La fécondation in vitro est le traitement de reproduction le plus complexe, où la probabilité de grossesse est la plus élevée (80 à 90% après 3 essais). Grâce aux nouveaux médicaments, le traitement est simple et les effets secondaires rares. D’un point de vue clinique et en laboratoire, la fécondation in vitro nécessite une grande expérience ainsi qu’une technologie avancée.

Elle est recommandée quand la femme a plus de 38 ans, quand la grossesse n’a pas été obtenue après une période d’essai prolongée, en cas d’endométriose, de trompes de Fallope obstruées ou d’une altération masculine importante. La fécondation in vitro nous aide non seulement à obtenir une grossesse, mais aussi à diagnostiquer des problèmes cliniquement cachés et liés à la qualité, à la fonctionnalité et au développement des ovocytes, des spermatozoïdes et des embryons.

La fécondation in vitro (FIV) consiste à obtenir plusieurs ovocytes et à les mettre en contact avec les spermatozoïdes du partenaire (ou du donneur) en laboratoire. Les embryons sont formés puis sont transférés dans l’utérus afin d’obtenir une grossesse. La FIV peut être associée à des techniques telles que l’ICSI (microinjection d’un spermatozoïde dans chaque ovule) dans les cas de facteurs masculins sévères. Les autres techniques sont le DGP (diagnostic génétique préimplantatoire) utilisé en cas d’altérations génétiques; ou une culture prolongée des embryons avec un transfert au stade blastocyste (embryons de 5/6 jours de développement) qui permet une meilleure sélection embryonnaire et est utilisée notamment en cas de fausses couches répétitives ou d’échecs d’implantation.

La fécondation in vitro est indiquée en cas:

1.D’obstruction ou de dommages des trompes de Fallope.
2. D’endométriose.
3. D’altération sévère de la qualité ou quantité des spermatozoïdes.
4. Âge de la femme supérieur à 38 ans.
5. Stérilité d’origine inconnue.

La Fécondation in vitro consiste à :

1. Préparation des ovaires: La stimulation ovarienne doit être précédée par une phase de repos ovarien. Le repos s’obtient avec un traitement hormonal (contraceptifs oraux, injections sous-cutanées ou inhalateur) pendant 2 à 3 semaines. Avec ce traitement, on provoque une menstruation pour ensuite réaliser une échographie et une analyse de sang.

2. Stimulation ovarienne: commence le 1er jour des règles, avec des hormones injectables (sous-cutanées). Ce traitement est contrôlé par des échographies et des analyses de sang pendant 6 à 8 jours, afin d’obtenir un bon développement des ovocytes et de déterminer le moment idéal pour les ponctionner.

3. Ponction des ovocytes: Les ovocytes se récupèrent en introduisant une aiguille dans les ovaires à travers le vagin, sous contrôle échographique et en aspirant le contenu des follicules (petits sacs de liquide qui contiennent les ovocytes). La ponction folliculaire est pratiquée sous une légère sédation au bloc opératoire et prend entre 10 et 15 min. Quelques heures plus tard, la patiente peut retourner chez elle, où elle sera en repos absolu pendant une journée.

Dans la vidéo suivante, vous pouvez voir comment se déroule l’aspiration folliculaire.

Source: Atlas de Reproducción Asistida

4. Insémination des ovocytes: Le partenaire obtient l’échantillon de sperme le matin de la ponction folliculaire qui sera traité en laboratoire afin de sélectionner les meilleurs spermatozoïdes pour féconder les ovules. Lors d’une fécondation spontanée ou conventionnelle, les ovocytes sont placés avec les spermatozoïdes sur une plaque de culture de façon à ce que les spermatozoïdes puissent pénétrer spontanément les ovocytes et former des embryons. Avec l’ICSI ou microinjection, un spermatozoïde est introduit dans chacun des ovocytes avec une micropipette. La fécondation des ovocytes est évaluée 24 heures après la ponction.

5. Transfert des embryons: Un ou deux embryons sont transférés dans l’utérus 3 ou 5 jours après la ponction folliculaire. Ce transfert est réalisé en introduisant, à travers le col utérin, une fine canule chargée avec les embryons. Une fois le transfert effectué, la patiente reste allongée quelques minutes. Un traitement hormonal est prescrit pour faciliter l’implantation des embryons.

6. Le test de grossesse est effectué par prise de sang environ 15 jours après la ponction folliculaire. Le résultat est disponible en quelques heures.

Voici comment se déroule le transfert d’embryon :

Source: Atlas Reproducción Asistida

La durée du traitement de FIV est de 2 à 3 semaines (selon le protocole de stimulation ovarienne). Pendant le traitement, la patiente peut mener une vie normale, même si, après la ponction, on recommande 4 heures de repos chaque jour jusqu’au test de grossesse.

Résultats de la fécondation in vitro: Le taux de grossesse par cycle de FIV (ou mois de traitement) est de 30 à 55% selon l’âge de la patiente. 80-90% des couples conçoivent après 3 cycles de FIV. L’incidence de grossesse gémellaire est de 20%. 

Vous pouvez également lire les témoignages de patientes ayant obtenu une grossesse grâce à la fécondation in vitro.

Pour plus d’informations sur le prix de la fécondation in vitro, consultez notre Plan Concibe.

Congélation ou vitrification d’embryons

Les embryons non transférés se développent in vitro et ceux qui ont une évolution normale sont vitrifiés, avec le consentement du partenaire. Ces embryons pourront être décongelés et transférés ultérieurement pour une nouvelle grossesse.

Notre Blog

Online Consultation

Envoyez nous vos préférences pour le rendez-vous (dates et heures). On vous contactera par téléphone pour le fixer. Si vous préférez qu’on vous contacte par e-mail, indiquez-le dans le mensaje.